Les élections, mode d’emploi ?

Pour participer

Il faut s’inscrire sur les listes électorales au près de sa mairie l’année précédent le scrutin.

 

Les différentes élections en France

Élections municipales:

(dans le cadre de la commune)

  • Tous les six ans
  • Suffrage universel direct pour désigner les membres du conseil municipal qui, à leur tour, éliront le maire (et ses adjoints) :

– communes de moins de 1 000 habitants : scrutin majoritaire plurinominal à deux tours.

– communes de 1 000 habitants et plus : scrutin proportionnel de liste à deux tours (sans aucune modification possible de la liste).

– Paris, Lyon et Marseille : scrutin proportionnel de liste à deux tours dans le cadre de secteurs électoraux.
Les électeurs élisent en même temps un conseil municipal et des conseils d’arrondissement (selon les mêmes règles que pour les communes de 1 000 habitants et plus).

Élections communautaires:

(dans le cadre de la commune, en même temps que l’élection des conseillers municipaux dans les communes de plus de 1 000 habitants)

  • Tous les six ans
  • Election des conseillers communautaires qui représentent la commune au sein de l’établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre dont elle est membre, ces derniers élisant en leur sein un président pour six ans.

– communes de moins de 1 000 habitants : désignation des premiers conseillers municipaux dans l’ordre du tableau municipal, c’est-à-dire le maire puis les adjoints puis les conseillers municipaux ayant obtenu le plus de voix lors des élections municipales.

– communes de 1 000 habitants et plus : élection dans le cadre des élections municipales au scrutin proportionnel de liste à deux tours (sans aucune modification possible de la liste). Les candidats figurent sur le même bulletin de vote que les candidats à l’élection municipale.

Élections départementales:

(dans le cadre du canton)

  • Tous les six ans
  • Pour désigner les membres du conseil départemental, qui élisent à leur tour, pour  six ans, un président du conseil départemental.
  • Le conseil départemental est renouvelé intégralement tous les six ans.
  • Suffrage universel direct, scrutin binominal majoritaire à deux tours, à raison de deux conseillers par canton élus au sein d’un binôme de candidats comprenant un homme et une femme.

Élections régionales:

(dans le cadre de la région avec des sections départementales)

  • Tous les six ans
  • Pour élire les conseillers régionaux qui élisent à leur tour un président pour six ans
  • Suffrage universel direct, au scrutin de liste à deux tours.

Élections législatives:

  • Tous les cinq ans (mais l’Assemblée nationale peut être dissoute par le Président de la République ce qui provoque des élections anticipées)
  • Pour élire les 577 députés à raison d’un député par circonscription législative.
  • Suffrage universel direct, au scrutin majoritaire uninominal à deux tours.

Élections sénatoriales:

  • Tous les six ans
  • Pour élire les 348 sénateurs dans les départements, les territoires d’outre-mer et parmi les Français établis hors de France.
  • Le Sénat est renouvelé par moitié tous les trois ans.
  • Suffrage universel indirect, scrutin majoritaire à deux tours ou scrutin de liste à la représentation proportionnelle selon le nombre de sénateurs à élire dans le département. Les électeurs sont, dans chaque département, les députés, les conseillers régionaux, les conseillers départementaux et des délégués des conseils municipaux.

Élection présidentielle:

  • Tous les cinq ans
  • Pour élire le Président de la République
  • Suffrage universel direct, scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Élections européennes:

  • Tous les cinq ans
  • Pour désigner les représentants français au Parlement européen de Strasbourg. L’élection a lieu dans le cadre de huit circonscriptions regroupant plusieurs régions.
  • Suffrage universel direct, scrutin de liste à un seul tour à la représentation proportionnelle.

Référendum:

  • Procédure exceptionnelle par laquelle les citoyens sont appelés à se prononcer directement sur un projet de loi ou sur un projet de révision de la Constitution. Vote par oui ou par non à la majorité des suffrages exprimés.

source : ministère de l’intérieur 14/06/2015, http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-elections-en-France/Les-differentes-elections