Lien vers la page dĂ©diĂ©e aux membres : lien🗝

Objectif : bonifier l’action publique, en observant la relation entre le processus de concertation et la pertinence et/ou l’efficacitĂ© de la dĂ©cision, et Ă©ventuellement en intervenant.

Cette Commission s’apparente Ă  une Force d’Action ou d’Appui Rapide (FAR), en apportant son soutien aux citoyens estimant qu’une dĂ©cision ou une action a Ă©tĂ© insuffisamment concertĂ©e et/ou qu’elle est inconsĂ©quente.

Elle opĂšre aux diffĂ©rents Ă©chelons de gestion du territoire, une rue, une place, un groupe d’immeubles, un quartier, un secteur, une commune, l’agglomĂ©ration, 


Elle considĂšre les diffĂ©rents modes d’élaboration et de conduite des dĂ©cisions et actions publiques, les assemblĂ©es d’élus, les comitĂ©s, les panels, 


Elle analyse les rĂ©sultats Ă  diffĂ©rents niveaux, celui du cadre de vie, en termes de qualitĂ©, celui de l’agglomĂ©ration, en termes de structuration, et notamment de mise en Ɠuvre de la multipolaritĂ©.

Jean-Pierre Charre, 12 septembre 21

Actions en cours:

Sécurité aux Vignes

Un groupe d’habitants a engagĂ© des actions et sollicitĂ© le CLUQ.

La Commission a invitĂ© un porteur d’actions similaires Ă  partager son expĂ©rience.

A la suite des actions des habitants et de l’UQ, une rĂ©union a Ă©tĂ© organisĂ©e par la Ville.

Elle a rassemblĂ© les organismes concernĂ©s, notamment les polices nationale et municipale, Actis, l’Union de Quartier, le CLUQ, des habitants. Elle a identifiĂ© les problĂ©matiques, recueilli les demandes des habitants, rĂ©capitulĂ© les actions de prise en compte des problĂ©matiques par les intervenants, et elle a abouti Ă  de nombreuses mesures visant Ă  traiter les problĂ©matiques identifiĂ©es.

Les habitant(e)s envisagent des actions visant notamment à créer du lien entre les résidents.

Jean-Pierre Charre, 12 septembre 21


Actions réalisées:

La Commission est intervenue une demi-douzaine de fois.

Le parvis du Plateau Mistral Eaux Claires

La discussion portait sur le rĂ©amĂ©nagement de la place situĂ©e devant le Plateau, organisme proposant des activitĂ©s sportives et de loisirs, et notamment sur la possible contradiction entre le verdissement et la conservation d’espaces susceptibles d’accueillir des animations.

Un courrier co-signĂ© CLUQ et UQ a Ă©tĂ© adressĂ© aux Ă©lus concernĂ©s et les a interrogĂ©s sur la participation des habitants et des citoyens organisĂ©s, et sur les effets de la vĂ©gĂ©talisation projetĂ©e, dans les domaines de l’environnement naturel, de la tenue des animations, de la vie sociale, de la visibilitĂ© du Plateau et de la complĂ©mentaritĂ© avec les espaces verts voisins.

La Maire Adjointe du Secteur a fait une copieuse réponse.

Le CLUQ a participé à une réunion sur site visant à définir les aménagements, mais, suivant le principe de subsidiarité, il a laissé la parole aux habitants présents et estimés représentatifs.

« Les premiers amĂ©nagements de vĂ©gĂ©talisation du parvis du Plateau, situĂ© Ă  la limite du quartier Mistral et de celui des Eaux-Claires, viennent de s’achever. La Ville de Grenoble souhaite crĂ©er un « Ăźlot de fraĂźcheur Â» mais des habitants ont reprochĂ© Ă  la municipalitĂ© un manque de concertation autour de ce projet Â». (Tim Buisson, place Gre’net, 13 avril 21)

Le rĂ©amĂ©nagement de l’avenue Washington

Plusieurs questions ont Ă©tĂ© posĂ©es, en lien avec l’Union de Quartier, par les Conseils syndicaux des immeubles riverains : la place laissĂ©e au stationnement, l’ouverture de l’avenue vers le sud.

La place laissée au stationnement

Une rencontre sur site a permis de rédiger, en concertation avec les représentants des Conseils syndicaux, un courrier co-signé Conseils syndicaux, CLUQ et UQ, destiné aux multiples élus concernés (Ville, Métro, Actis).

Une manifestation relayée par la presse a appuyé le courrier

Relation journalistique du rassemblement du 13 février 21 (dans la neige)

Le courrier n’a pas directement reçu de rĂ©ponse, mais la discussion a Ă©tĂ© engagĂ©e lors d’une rĂ©union publique.

L’ouverture de l’avenue vers le sud

Elle a été prise en charge par la Commission Mobilité.


Le réaménagement de la place Victor Hugo

Ce réaménagement a été estimé peu voire pas concerté.

 La Commission a sondĂ© l’UQ compĂ©tente. Pas de suite.


L’extension de la zone piĂ©tonne du centre-ville

EstimĂ©e elle aussi insuffisamment concertĂ©e, la Commission a suivi le « Diagnostic en marchant Â» et proposĂ© un courrier.

Mais un PrĂ©sident d’UQ a prĂ©fĂ©rĂ© une autre forme d’intervention et la Commission n’est pas intervenue.


Réaménagement de la place Edmond Arnaud

Elle consistait en une nouvelle « partition vĂ©gĂ©tale Â».

Un organisme riverain ayant vivement protesté contre le défaut de concertation, un soutien lui a été proposé. Sans suite.

Jean-Pierre Charre, 12 septembre 21

Le formulaire de contact ci-dessous est à votre disposition pour contacter le responsable de cette commission du CLUQ (via le secrétariat du CLUQ) :

Form Maker