L’Union de Quartier du Centre-Ville a mis en oeuvre depuis maintenant quelques années la collégialité, mais bien que ce mode attire de plus en plus de curiosité sa mise en oeuvre reste pour beaucoup mystérieuse, une seule question nous taraude : comment font -ils ?

Je suis donc allé directement interroger ces pionniers de la collégialité, mes questions d’ordre pratique concernent la trésorerie, le secrétariat et l’organisation des Bureaux et CA.

– coté trésorerie, qui collecte les chèques de cotisations, qui a la signature du compte pour faire des achats et des dépôts ?
​”nous avons un(e) trésorier(e) qui a la signature sur le compte ; signature agréée par la banque sur présentation des statuts déposés auprès de la Préfecture ; c’est donc lui (elle) qui encaisse et dépose les chèques ou l’argent à la Banque et règle les factures, [..], (l’idéal serait d’avoir 2 signatures afin d’optimiser la réactivité en cas d’absence) [..]”
– coté secrétariat qui envoi les convocations aux réunions CA, AG, et reprends ce rôle ?
“de fait le rôle de secrétaire est actuellement tenu par Olivier qui maîtrise parfaitement l’outil informatique, [..] , mais là encore il y a collaboration naturelle et effective grâce à internet et au téléphone ; la répartition des  rôles se fait spontanément avec souplesse”
– comment définissez vous l’ordre du jour joint aux convocations qui est habituellement proposé par le président ?
“le 1er mardi de chaque mois nous avons une réunion de “Bureau” (de fait y assistent tous ceux qui peuvent) : tour d’horizon des dossiers en cours, de ceux à traiter, répartition des tâches (tout ça toujours naturellement sans prise de tête), élaboration de l’ODJ du C.A. qui peut être abondé dans les semaines suivantes au gré de l’actualité
le 3ème mardi de chaque mois nous avons le “C.A.” : l’ODJ a été validé par tous juste avant l’envoi aux adhérents ; ceux-ci sont invités à l’abonder, voire à assister au C.A. en tant qu’invité au début de la réunion ,[…], ceci permet de coller au mieux à la réalité du quartier en plus des courriers qu’ils nous envoient

Maintenant que vous connaissez les détails de la collégialité, je vous souhaite le meilleur si vous vous lancez dans cette nouvelle aventure !

pour vous aider voici l’ajout” dans les statuts de l’association qui a permis d’activer ce nouveau mode de gouvernance en Assemblée Générale Extraordinaire : lien_modification_statuts

Dans les faits ce fonctionnement a été rendu possible grâce à internet et aux nouveaux outils de communication et de partage. De leurs mots ce mode de gouvernance est “très souple et simple; la seule condition d’efficacité et de pérennité est le RESPECT entre les membres en évitant l’émergence d’ego”

En résumé :

  • comme dans tout mécanisme, chacun a une fonction et la remplit en relation avec ses compétences et centres d’intérêt ;
  • en cas de représentation du collège chacun peut se porter volontaire toujours en relation avec ses compétences et centres d’intérêt et parle au nom de tous sur un avis travaillé et validé par la majorité

Mais ne soyons pas dans l’idéalisme de ce mode, les prises de paroles multiples peuvent rapidement faire monter la moutarde au nez , leur totem de pérennité est de toujours se rappeler que le bon fonctionnement tient

DANS LE PLUS GRAND RESPECT mutuel de ses membres 😉

Rédaction : Guy Waltisperger

La Ville de Grenoble a repris, depuis le 1er janvier 2021, le pouvoir de police circulation  et stationnement ainsi que l’occupation commerciale.

Retrouvez ci-dessous le courrier de la Mairie

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez certainement, le Maire a souhaité reprendre le pouvoir de police circulation et stationnement. Ceci est effectif depuis le 1er janvier 2021.

Un pouvoir de police permet à son titulaire de réglementer une activité et de délivrer des autorisations dans ce champ. Concernant le pouvoir de police Circulation et stationnement, il est défini par les articles L2233-1 à L2233-6 du code général des collectivités territoriales et recouvre le champ suivant :

–      Définition du plan de circulation : zones piétonnes, zones à trafic limité ou à faibles émissions, sens de circulation, coupures de circulation…

–      Coordination et autorisation chantiers, commission de circulation

–      Réglementation du stationnement : définition des places PMR, autorisations de stationnement pour déménagement, autorisation d’installer une benne ou un échafaudage

–      Occupations commerciales du domaine public : terrasses, camions pizzas, food truck…

Il est important de noter que ce pouvoir de police Circulation et Stationnement est différent du pouvoir de police de conservation, que la Métropole va conserver en tant que propriétaire du domaine public : tout ce qui touche à l’intégrité du domaine public métropolitain de façon pérenne restera soumis à l’autorisation de la Métropole. Cela sera le cas par exemple pour autoriser des travaux de tranchées dans la voirie, ou pour fixer une enseigne sur le domaine public.

Par ailleurs, la reprise du pouvoir de police Circulation et Stationnement n’entraine par un transfert de la compétence Voirie de la Métropole. Celle-ci reste compétente pour la réalisation des travaux d’espaces publics, l’entretien des voies, les projets d’aménagement, la pose de signalétique, etc…

L’objectif de la reprise de ce pouvoir de police est de gagner en proximité dans la relation aux usagers. Seront en particulier concernés :

–          Les commerces, pour tous les dossiers d’occupation du domaine public (terrasses, chevalets, …)

–          Le grand public pour le suivi des demandes de déménagement et d’autorisation d’accès aux zones piétonnes

–          Les entreprises de BTP pour la gestion des chantiers qui nécessitent des coupures de circulation ou des espaces de stationnement sur le domaine public.

Pour toutes ces demandes, l’interlocuteur unique sera désormais la Ville. Plus précisément, les points d’entrée seront le service Occupations commerciales pour les commerces, et le service Circulation Réseaux Lumière pour le grand public et les entreprises de BTP.

Dans ce cadre, les autorisations de terrasses seront délivrées à l’avenir par la Ville. Nous conservons le même process que celui déjà en place.

Vous recevrez par mail, les demandes de création, renouvellement et mutation de terrasses pour lesquelles pourrez nous faire part de vos remarques à cette adresse (), dans un délai de 15 jours.

Vous en souhaitant bonne réception,

Bien à vous,

Unité Terrasses et Attributs Commerciaux

Service Occupations Commerciales

86, rue des Alliés – 38000 Grenoble

Cet article vous permettra de suivre les étapes nécessaires pour réaliser un événement de quartier avec succès, de la préparation, à la réalisation sans oublier la communication.

Cet article sera bientôt mis à jour avec l’exemple d’un événement fait récemment par une Union de Quartier.

Deux mode de fonctionnement co-existent au sein des Unions de Quartiers:

  • la présidence avec membres qualifiés au sein du CA : président, vice-présidents , secrétaire, trésorier et adjoints,
  • la collégialité ou tous les membres du CA partagent l’ensemble des tâches à part égal.

La seconde est une mise en oeuvre récente de l’Union de Quartier du Centre-Ville. Si à ses début elle a été le résultat d’un manque de candidat à la présidence, aujourd’hui ses membres ne souhaiteraient plus changer de gouvernance.

Nous aurons bientôt une mise à jour de cet article avec une interview pour mieux comprendre leur fonctionnement ainsi que les prérequis nécessaires à la réussite d’un tel projet de gouvernance.

Les unions de quartier participent à l’amélioration du cadre de vie et aux animations permettant aux habitants de se rassembler.

voici une liste des activités les plus fréquentes :

  • informer les habitants
  • vide grenier
  • fête de quartier
  • tour de quartier
  • réunions publiques
  • sauvegarder la nature : arbres remarquables, espaces verts
  • soutient a un marché maraîcher , à une AMAP, distribution de panier de fruits/légumes
  • participations aux réflexions d’évolutions sur les déplacements
  • participation aux projets de piétonisation, de zone de rencontre
  • participations aux projets de rénovation de voirie
  • participation aux aménagements cyclable (pistes, SAS, arceaux…)
  • participation aux aménagements piétons et à l’éclairage public
  • participation à l’aménagement de bancs publics et aux points d’eau potable
  • participations aux projets d’urbanismes
  • participations aux associations impliquées dans les fêtes de quartier
  • communications de problèmes de sécurité
  • participation aux conseils des écoles du quartier
  • suivi des permis de construire et des travaux
  • participation aux réflexions sur le stationnement sur voirie et payant
  • relay de petites annonces entre habitants
  • aide juridique

cette page à pour but de mettre à disposition les éléments nécessaires à la création d’une Union de Quartier.

voici deux documents fondateurs:

voici quelques éléments clefs de fonctionnement :

Tâches présidence : 

A- Garant du bon fonctionnement de l’association

  • garant du fonctionnement des bureaux: convocation une semaine avant, élaborer l’ordre du jour, vérifier la transmission du compte rendu.
  • garant de la gestion des Conseils d’Administration (CA): : convocation une semaine avant, élaborer l’ordre du jour, vérifier la transmission du compte rendu.
  • garant du bon déroulement de l’Assemblée Générale (AG) : préparer le rapport moral, préparer une proposition d’ordre du jour à soumettre au CA, signer ou tamponner les cartes d’adhérent des nouveaux adhérents, contre signer le compte rendu de l’AG.

B- Garant de la communication et des débats publics

  • garant de la communication : convocation une semaine avant, élaborer l’ordre du jour, vérifier la transmission du compte rendu.
  • garant du bon déroulement des Réunions Publiques: convocation un mois avant, co-construction avec les élu(e)s de la réunion, élaborer l’ordre du jour, gestion du temps et des temps de parole (multiples de 20min, 10min parole, 10min questions) en tant qu’animateur, vérifier la transmission du compte rendu.

 Tâches trésorerie : 

  • Tenir à jour le fichier des adhérents à jour de cotisation.
  • Préparer le rapport financier annuel.
  • Réceptionner les factures et établir les chèques.
  • Classer et ranger les factures pour archivage.
  • Tenir à jour, chaque mois les comptes de l’association.

Tâches secrétariat : 

A- Tenir à jour la liste des adhérents, tenir à jour la durée des mandats des administrateurs.

Dès réception d’un bulletin d’adhésion accompagné de son chèque, faire la carte d’adhérent et joindre par courrier une lettre de remerciements.

Adresser le bulletin d’adhésion et le chèque au trésorier. Au retour classer le bulletin.
B- Assurances: vérifier que les primes d’assurances sont bien réglées.

C- Coordination :

Réunion publique : Prévoir les affiches (points à aborder) et la campagne d’affichage. Prévoir l’accueil et les registres. Prévenir la presse. Prévenir nos adhérents individuellement ( courriel ou courrier).

Tour de quartier : Mettre à jour le tableau de suivi: à renvoyer une semaine avant à l’antenne de mairie pour préparation. Faire le point au maximum avec les membres du CA et les adhérents.

  • Communication, répondeur téléphonique:
    Faire circuler le téléphone mobile entre les membres. Mettre à jour le blog (site internet), et page facebook. Distribution de journaux restants à l’ouverture de nouveaux immeubles.
  • Préparation du journal et de sa distribution. Prévoir les articles avant les vacances d’été. Gérer les pubs . Gérer la distribution .
  • Pour les bulletins : Prévoir une distribution aux adhérents sans courriel.
  • Boites aux lettres : relève une fois par quinzaine.
  • Dossier de subventions : faire la demande via le site de la ville avec le trésorier et le président.
  • invitations et réunions municipales : avertir les membres du CA des invitations et thèmes pouvant les intéresser. Gérer les personnes pouvant être présentes. Leur demander un compte rendu écrit.

“Un grand rôle d’écoute et de synthèse des demandes de tous les habitants.”

Assemblée Générale: Prévoir les convocations adhérents pour 1 mois avant la date.  Prévoir une salle, penser à l’assurance, prévoir un pot. Prévoir un accueil (avec les registres pour signature des adhérents, gestion des pouvoirs, des renouvellements d’adhésion).

Transmettre les infos officielles: Transmettre à la préfecture les noms des membres du nouveau bureau. Transmettre les infos générales de l’UQ au CLUQ (bulletins, journal, animations, réunions publiques …).